Rubrique Management

Bien effectuer son audit de marque : la méthode en 6 points

Bien effectuer son audit de marque : la méthode en 6 points

Qu’il s’agisse pour vous de faire une comparaison entre vos performances et celles de vos concurrents, d’apporter des modifications à votre image de marque ou même d’avoir une vue d’ensemble de votre positionnement, faire un audit de marque se révèle souvent être une démarche utile. Voici en 6 points comment procéder.

1. Établir un procédé

La première chose à faire pour effectuer un audit de marque est de créer un procédé ; et pour cela, vous devez déjà partir de vos objectifs et de votre mission. Il est recommandé de définir au prime abord votre public cible, la stratégie marketing qui vous permettra de l’atteindre et la situation actuelle du marché sur lequel vous évoluez. Certaines sociétés peuvent se référer à leur technique de commercialisation qui prend en considération les clients cibles (leur profession, leur origine, leurs secteurs, etc.), l’ensemble des produits, les divers canaux de distribution, les concurrents, les partenariats ainsi que les prix.

2. Interroger les clients

Ne prendre en compte que les données fournies par le Web et les réseaux sociaux ne sont pas suffisants pour obtenir une véritable vue d’ensemble. Vous pouvez faire des sondages téléphoniques, des enquêtes via mail ou sur votre site internet, ou encore intégrer un questionnaire à votre système de vente. Plusieurs sites comme SurveyMonkey ou SmartSurvey offre la possibilité de procéder gratuitement à des sondages sur internet. Pour obtenir des résultats objectifs, il est nécessaire de collecter une quantité importante de commentaires de qualité. Un autre élément important de votre audit est de comprendre en détails l’expérience client en vous basant sur l’ensemble des points de contact. En raison de la quantité astronomique des données, les témoignages émis par vos clients donneront un côté plus humain à votre audit et vous permettront d’avoir une idée de la notoriété de votre marque.

3. Faire un examen des évaluations web

Il faut savoir que 81 % des prospects et clients procèdent à une recherche sur internet avant de passer à l’acte d’achat. Emmener les potentiels clients à jeter un coup d’œil à votre site web est donc une base de départ primordiale. L’inspection de vos différents canaux (organiques et payants) est une pratique régulière pour savoir si vos annonces publicitaires ou votre SEO sont fructueux ou s’il leur faut quelques améliorations. Grâce à un examen plus approfondi, vous saurez si vous attirez à vous les bonnes personnes, si elles proviennent du bon marché et vous identifierez le genre de contenu qui a un plus grand impact. Il est, par ailleurs, intéressant d’identifier les canaux qui génèrent plus de trafic, les sources de trafic devant différer pour réduire les répercussions au cas où l’une de ses sources chutait de façon soudaine.

4. Analyser les données sociales

La social data est un élément fort qui vous donnera une idée plus claire de votre image grâce à l’accès aux données qu’elle vous laisse à propos de votre audience. Les données démographiques que vous pouvez trouver sur les médias sociaux vous aideront à un peu mieux comprendre votre cible. Les outils spécialisés en social intelligence comme Brandwatch vous aideront également en ce sens grâce à l’examen des éléments qui intéressent votre public, ce qui vous permettra par-dessus tout d’adapter vos techniques marketing. Une étude de sentiment vous permettra d’avoir une idée claire de l’opinion que le grand public a à propos de votre marque, d’un produit déterminé ou encore d’une campagne. Une évaluation linguistique qui permet de catégoriser les mentions vous fera découvrir les mots qui sont reliés à votre marque. Joindre ces données à l’étude de votre audience vous permettra de repositionner votre marque, de valoriser vos atouts et de répondre aux attentes du marché.

5. Garder un œil sur les concurrents

Dans un audit de marque, une étape essentielle consiste à vous comparer à vos concurrents pour comprendre votre position sur le marché. Il existe plusieurs outils qui permettent d’analyser les concurrents et qui s’occuperont de faire le travail à votre place. Ces outils passent tout à la loupe : backlinks, SEO, contenu, référencement, emails, annonces, trafic et prix. La social data évoquée plus haut vous donne de précieuses informations concernant votre entreprise, mais elle peut aussi vous fournir des renseignements clés à propos de vos concurrents, surtout que ce genre de données est facile à recueillir.

6. Agir et surveiller les résultats

Faire un audit de marque doit aussi avoir pour finalité de vous pousser à agir. Procéder à une planification plus approfondie des résultats devrait vous permettre d’accomplir une multitude d’actions, en veillant à fixer des délais pour parvenir aux résultats souhaités. Après la prise de mesures idoines, analysez les résultats ainsi que les progrès. Une méthode d’évaluation constante vous permettra de savoir si vous avez atteint vos cibles. Toutefois, il serait judicieux de faire un autre audit au bout d’un délai convenable.

Jeudi 4 Avril 2019 La Rédaction