Dimanche 16 Décembre 2018

Rubrique Technologie

Baisse des ventes de l’iPad: Est ce déjà la fin des tablettes ?

Baisse des ventes de l’iPad: Est ce déjà la fin des tablettes ?

Depuis son lancement en 2010, l’iPad a enregistré, avec 71 millions d’appareils vendus, l’une des plus belles ventes d’Apple. Pourtant, au trimestre dernier, le taux de croissance des ventes a enregistré une baisse de 9% par rapport à l’année dernière. L’entreprise enregistre également une perte de part de marché à ce niveau. Au point où certains se demandent déjà si les heures de gloire de l’iPad sont déjà histoire ancienne.

Ces dernières années, le grand succès remporté par les iPad avait fait prédire aux plus enthousiastes la disparition des Mac à leur profit. Mais voilà, Apple a vendu moins d’iPad lors de ce premier trimestre de 2014 que celui de 2013. C’est l’un des constats faits après la publication des résultats du premier trimestre par l’entreprise. Ce nuage dans le ciel plutôt dégagé d’Apple suscite des interrogations quant à l’avenir de la tablette.

Les causes de la baisse

Selon les résultats du premier trimestre 2014, Apple a vendu 9% moins de tablettes en volume que l’année dernière pour la même période. Plusieurs raisons sous-tendent la baisse des ventes d’iPad par Apple. La première est ironiquement relative à la qualité des appareils. Il faut se rappeler que les tablettes remplacent les ordinateurs dans certaines circonstances et qu’elles ont une durée de vie approximative égale à celle de ces derniers, soit trois ans. Apple ne fabriquant que des produits de première qualité, ses iPad satisfont leurs utilisateurs qui jusque là n’ont pas besoin de les remplacer. De plus, un iPad comme un ordinateur peut s’utiliser par plusieurs personnes, ce qui réduit le besoin de son acquisition. Deuxièmement, concernant les parts de marché en matière de tablette, Apple a vu la sienne diminuer de 8% pour atteindre 32% tandis que son concurrent le plus proche, Samsung gagnait 5% de part de marché atteignant ainsi un total de 22.3%. Cette baisse a pour cause la conquête des marchés émergeant par les tablettes. En raison du coût induit par sa qualité, les iPad se vendent beaucoup moins bien que leurs concurrents sur des marchés habitués à des prix beaucoup plus bas que ceux pratiqués par l’entreprise.

Résultats décevants, mais pas inquiétants

La baisse des ventes d’iPad n’alarme pas encore Apple. Même si ce résultats déçoivent selon Tim Cook le CEO d’Apple, ils n’inquiètent pas encore Apple. Il a tenu à rassurer les investisseurs en rappelant le partenariat avec IBM grâce auquel les tablettes devraient asseoir encore plus leur présence dans les milieux professionnels. Et de compléter : « le marché des tablettes n’en est encore qu’à ses débuts. Il y a encore beaucoup d’innovations à apporter. Et nous y travaillons  ». Selon les spécialistes, la croissance de la vente pourrait même repartir d’ici l’année prochaine vu qu’à cette période, une vague de renouvellement des appareils devrait être amorcée dans les pays développés. Les iPad devraient donc avoir encore de belles années devant eux et Apple n’en a pas encore fini avec sa tablette.

Mercredi 6 Août 2014 La Rédaction