Rubrique Entreprises

Alphabet de Google fait un bilan négatif pour 2016

Alphabet de Google fait un bilan négatif pour 2016

Même si la publicité a généré de belles entrées financières pour Alphabet de Google, l’impact ne s’est pas vraiment ressenti sur son bilan de 2016. L’entreprise a connu des performances piètres en matière de bénéfice.

Une clôture en baisse sur Wall Street

Pourtant, les analystes de Canaccord Genuity restent optimistes en avançant que les indicateurs de croissance d’Alphabet restent « solides », en dépit d’une baisse du cours de ses actions de 3%. Ce qui, en d’autres termes, laissent entendre qu’il se pourrait bien qu’il ne s’agisse que d’une mauvaise passe. Par contre, les mêmes analystes indexent deux facteurs qui n’ont pas été à la hauteur de leurs prévisions en ce qui concerne les chiffres d’Alphabet. Dans un premier temps, il y a la valeur par action qui a chuté de 28 cents pour atteindre une valeur de 9,36 dollars. Dans un second temps, c’est le bénéfice net qui a, lui aussi, déçu les analystes. En effet, il faut rappeler que lors des trois derniers mois de 2016, les chiffres d’affaires étaient en nette progression (22%, pour être exact). pour un total de 26,1 milliards de dollars. Mais le bémol se situe au niveau du bénéfice net d’Alphabet qui a chuté de 8%, soit 5,3 milliards de dollars.

Les facteurs favorables

Alphabet croît, c’est vrai, mais c’est en grande partie dû à Google et ses plans de publicités. Ces derniers ont généré une hausse de 17% au cours des quatre derniers mois de 2016, soit 22,4 milliards de dollars. Mais il n’y a pas que la publicité. Le système Android ainsi que YouTube pèsent de tous leurs poids dans la balance. A cela, il faut ajouter la vente de téléphone et la mise en service du « Cloud », qui ont connu des gains de 62%, soit plus de 3 milliards de dollars. Une percée qui doit peut-être à Pixel, le nouveau smartphone qui serait parti pour tenir la dragée haute à l’IPhone. « La croissance des revenus au quatrième trimestre a été entraînée par la recherche mobile et YouTube », explique Ruth Porat, la directrice financière d’Alphabet.

Mais l’entreprise ne compte pas que sur ses acquis pour relever les prochains défis qui s’annoncent à elle. Elle a déjà investi dans de nouveaux domaines qui pourraient bien s’imposer au cours de l’année 2017. Il s’agit entre autre de la voiture autonome, de la maison connectée, des drones de livraison, de la santé, pour ne citer que ces domaines. Ces secteurs naissant ont d’ores et déjà fait quelques preuves en générant quelques devises qui présagent d’un futur généreux pour Google et Alphabet. Le chiffre d’affaires généré ici plane à 262 millions de dollars, une progression de 75% tout de même.

Mardi 7 Février 2017 La Rédaction