Mercredi 12 Décembre 2018

Rubrique Management

7 clés pour manager une équipe de télétravailleurs

7 clés pour manager une équipe de télétravailleurs

Gérer une équipe de travail a toujours été une tâche aussi passionnante que rude. Elle l’est davantage lorsque le travail se virtualise pour se faire en ligne. Si vous êtes gestionnaire et avez à votre charge une équipe de télétravailleurs, vous devez savoir comment vous y prendre afin de tirer le maximum et le meilleur de leurs compétences respectives. Une équipe de télétravailleurs n'est pas une équipe ordinaire. Son fonctionnement diffère à certains points. Cela implique que vous devez pouvoir en tenir compte aussi. Découvrez ici 7 clés pour manager votre équipe de travailleurs en ligne.

1- Faire le choix des bons profils travailleurs

Pour un manager, réussir sa tâche passe avant tout par le fait de s'entourer des bonnes personnes. Vous devez choisir des personnes qui ont la capacité et la volonté pour faire ce type de métier. Elles doivent pouvoir faire preuve d’autonomie et exécuter des tâches en respectant les délais de livraison. Vous devez également prendre en compte leur expérience et, si possible, obtenir des feedbacks de leurs anciens employeurs, car le télétravailleur doit être un homme ou une femme de confiance. En effet, même s’il existe de nombreux outils (les time trackers, Trello, Monday, etc.) qui permettent de suivre l’évolution des activités des télétravailleurs, de façon pratique, le manager n'est pas en mesure d'exercer un contrôle directe sur le travail accompli. Il n’en constate que l’exécution, d'où l'importance du fait que les personnes que vous choisirez pour intégrer votre équipe aient le sens de la responsabilité et une certaine conscience professionnelle.

2- Savoir mettre en relation les membres du groupe malgré la distance

Vous ne devez pas maintenir isolés les membres de votre équipe. Le mot « équipe » en perdrait d’ailleurs son sens. Vous devez donc créer des liens de convivialité entre les différents individus qui composent votre groupe. Vous gagnerez beaucoup à leur permettre de faire mutuellement connaissance au travers de téléconférences par exemple. Cela a le mérite de créer au niveau de chaque membre, un esprit d'appartenance au groupe. Le but de cette démarche est de faire en sorte que certains parmi vos travailleurs ne se sentent pas isolés au sein de l'équipe.

3- Savoir organiser le travail d'ensemble

Ainsi, vous devez pouvoir assigner à chaque membre de l'équipe la tâche qui est la sienne. Celle-ci doit être clairement définie pour ne pas être sujette à des interprétations diverses ou erronées. C'est pour éviter ce genre de désagréments qu'il est fait obligation au gestionnaire de se rendre disponible pour des communications spontanées. Les communications spontanées sont ces appels que l'un des membres de l'équipe peut émettre dans le but d'avoir des éclaircissements sur une tâche à lui confiée. En outre, quand bien même l’exécution de la tâche est personnelle, il est important que vous fassiez comprendre aux différents membres de votre équipe dans quelle mesure cela impacte le groupe dans son ensemble. Le but est de susciter l'implication des uns et des autres.

4- Favoriser la communication pour impliquer chaque membre

Il n'y a pas d'équipe si la communication n'est pas fluide. Vous devez rester ouvert et disponible pour vos collaborateurs. La survie et le succès de l'équipe tout entière en dépendent. Cela dit, vous devez faire le choix des outils qui doivent favoriser cette communication. Il peut s'agir du mail, d'appel vidéo ou audio. Gmail, Skype, Trello ou encore Monday sont d’excellents moyens de communication que vous pourriez choisir.

5- Les rencontres réelles ne sont pas à occulter

On sait déjà qu'en principe, une équipe de télétravailleurs est constituée de personnes éloignées géographiquement mais tenues de travailler dans une même dynamique. Mais il peut arriver que ces personnes se retrouvent dans la même ville, ou dans le même pays. Si c’est le cas avec les membres de votre équipe, vous pourriez vous en servir comme un levier pour renforcer les liens entre eux. Vous pourriez par exemple, organiser des rencontres réelles. Au cours de ces rencontres, les membres apprendront à se connaître pour former un véritable noyau dur autour de vous.

6- Suivre les performances de chaque membre

Une fois que vous êtes parvenu à instaurer l’esprit d'équipe, vous ne devez surtout pas perdre de vue l’essentiel, c'est-à-dire les performances. Cela passe par une analyse des résultats produits individuellement. Le but de cette analyse sera de déceler les lacunes des uns et des autres afin d'y remédier. Cela pourra se faire par un apport en informations ou en formation dans la mesure du possible.

7- Lâcher le contrôle

l'esprit de confiance du manager pour ce qui est de la capacité de son équipe à réaliser les tâches avec la plus grande dextérité et abnégation. C’est pour cette raison que le premier point est très important. Il faut que vous sachiez qui choisir, afin de pouvoir lâcher prise pour ce qui sera de l'exécution des travaux. Cela est primordial pour la survie du groupe et pour votre succès.

Jeudi 31 Mai 2018 La Rédaction