Rubrique Management

6 étapes clés pour choisir son emplacement commercial

6 étapes clés pour choisir son emplacement commercial

Dans la réussite d’une entreprise, l’emplacement commercial est un élément important. Etant un lieu extrêmement stratégique, celui que vous choisirez devra non seulement être adapté à votre future activité, convenir à l’éventuelle clientèle, mais également avoir des performances maximales. Voici donc 6 étapes à suivre pour bien choisir votre implantation commerciale.

Lister les caractéristiques des emplacements potentiels

Pour commencer, ciblez une zone précise dans laquelle vous débuterez vos recherches. Si dans cette zone vous avez plusieurs potentiels points de vente, procédez par élimination en étudiant les caractéristiques de chaque emplacement. Au nombre des critères à prendre en considération, vous avez la position géographique, les équipements disponibles, les surfaces de stockage et de vente, l’agencement des différentes pièces, la visibilité du lieu (surface de la vitrine et son exposition, positionnement, etc.), le prix de vente du local et le coût des éventuels travaux qu’il faudra effectuer.

Examiner les points de passage à proximité

Il s’agit ici de s’intéresser au potentiel des points de vente qui présentent les caractéristiques du local qui répond à vos critères en procédant à un examen des zones de chalandise ainsi que des flux de mobilité. Ces flux permettront de jauger le potentiel de chacun des points de vente en tenant compte de la fréquence, du volume et du profil des personnes se trouvant aux alentours.

Cela vous permettra d’avoir une idée claire du nombre de personnes qui empruntent la voie jouxtant l’emplacement et des heures auxquelles l’endroit est le plus fréquenté. Quant à la zone de chalandise, elle permettra d’effectuer un tri initial basé sur les différentes couches de la population fréquentant les environs de l’emplacement.

Calculer les zones de chalandises des points de vente vous permettra d’analyser le potentiel qu’offre chaque emplacement en tenant compte des spécificités propres à votre activité, de la population dans la zone ainsi que du milieu commercial.

Faire une analyse rapide de l’environnement

Pour garantir à votre futur point de vente des performances boostées à bloc, il importe de se rassurer que le quartier épouse réellement votre type d’activité. Pour ce faire, procéder à une analyse de l’environnement concurrentiel. Il se pourrait que dans la même zone vous ayez un ou plusieurs concurrents qui y sont installés depuis bien longtemps. A vous donc d’examiner les critères qui vous permettront, soit de maintenir un emplacement de votre sélection ou de l’écarter.

Vous pouvez vous baser sur l’ancienneté du concurrent, sa réputation et sa notoriété dans la zone, la qualité de l’emplacement où il se trouve, sa situation financière, etc. En dehors de l’environnement concurrentiel, vous devez tenir compte des commerces et entreprises qui exercent à proximité des emplacements qui vous intéressent. Vérifiez l’attractivité de ces commerces, prenez le pouls du quartier et assurez-vous qu’il colle à votre positionnement.

Que vous ayez des concurrents directs ou que ceux-ci ciblent la même clientèle que vous, ils peuvent grandement influencer votre futur local commercial. Un autre élément réside dans les différents projets d’aménagements urbains et la future création d’autres axes de transports qui ont un impact fort sur le dynamisme d’une zone.

Se rendre sur les lieux

Il est essentiel que vous visitiez les lieux que vous avez sélectionnés avant d’y investir. Si vous avez sélectionné une dizaine d’emplacements et que vous n’avez pas la possibilité de tous les visiter, faites l’effort d’en visiter au moins 3 à 4 pour être sûr de faire un choix final qui sera des plus avantageux pour vos affaires. Il peut être intéressant de se rendre sur les lieux à des moments différents de la journée et même différents jours dans la semaine pour, par exemple, être certain que l’affluence aperçue à un moment donné n’était pas que passagère.

S’informer sur la réglementation

Prendre des renseignements à propos de le la réglementation applicable à la zone dans laquelle se situe l’emplacement commercial que vous convoitez est une étape primordiale dans tout projet d’implantation. Cela vous permettra de vérifier que vous aurez pleine aptitude à exercer librement l’essentiel de votre activité dans cet endroit ; surtout qu’il existe des locaux gérés de manière collective (comme un local situé dans un immeuble soumis à la copropriété) et que le règlement en vigueur dans ce cas peut interdire tout exercice d’une activité à caractère commercial dans ces lieux.

Effectuer une étude de marché plus approfondie

En dépit du fait que vous ayez étudié les zones de chalandises et les flux de mobilité grâce auxquels vous avez pu faire une sélection dans votre liste des emplacements présélectionnés, il est indispensable que vous vous tourniez vers des experts avant d’opérer un choix définitif. Ces indicateurs permettra à ces spécialistes d’effectuer des études de marché plus poussées avec différentes projections de volume d’affaires et de marge brut prévisionnelle afin d’estimer le taux de rentabilité de votre commerce dans les emplacements sélectionnés.

Mercredi 10 Juillet 2019 La Rédaction