Rubrique Management

6 clés pour réussir une stratégie inbound marketing

6 clés pour réussir une stratégie inbound marketing

L’inbound marketing ou marketing d’influence est une tendance en pleine expansion. Appâter un internaute de sorte à influencer sa décision d’achat par la suggestion, c’est cela même la base de l’inbound marketing. Il s’oppose donc complètement au marketing digital classique, plus direct et plus agressif et surtout de moins en moins impactant. En cela, les clés pour réussir une campagne sont totalement différentes. En voici 6 parmi les plus importantes.

1. Savoir intéresser

Il y a aujourd’hui tant de façons détournées de suggérer votre produit et d’intéresser votre cible et l’un d’eux est le sponsoring. Soutenir un événement ou une personne via le sponsoring fait partie des méthodes les plus en vogue sur les réseaux sociaux. L’inbound marketing consiste à vous servir de la moindre occasion de faire parler de vous : journée internationale de la femme, journée du travail, Saint Valentin, commémoration nationale, etc.

L’autre méthode qui marche aussi très bien est de devenir un site niche. Cela consiste à être suggéré par un autre site qui propose un lien renvoyant vers votre plateforme. Tout l’intérêt de cette méthode réside dans le fait qu’à la base, l’internaute ne recherche pas d’informations particulières sur votre activité jusqu’à ce qu’il se laisse convaincre de chercher à en savoir plus.

2. Produire du contenu de qualité

Comme il a été mentionné ci-dessus, la base de l’inbound marketing est de savoir influencer la décision de l’internaute. Cela passe par la création de contenus de qualité qui doivent aussi respecter les règles de base du référencement naturel. L’utilisation des mots-clés est, dans ce cas, très recommandée pour jouir d’un bon positionnement dans les moteurs de recherche et avoir plus de chance d’être lu.

Le contenu de qualité, c’est aussi celui qui répond à une problématique précise. Avoir un bon positionnement ne représente que la première étape. Une fois sur votre site, le lecteur doit lire jusqu’à la fin, tant votre texte aura été informatif et bien construit. C’est ce qui accroît vos chances de pouvoir rentabiliser ce trafic.

3. Quitter votre champ d’activité

Autant cela marche d’être un site niche, autant il est très intéressant de proposer du contenu sur des thématiques homologues à votre activité, sans forcément rester dans votre champ direct. Il se peut, en effet, qu’un internaute recherche des informations sur un service ou un produit qui n’est pas similaire au vôtre, mais qui complète votre offre.

Prenons le cas d’un lecteur qui recherche par exemple, dans le cadre de l’organisation d’un voyage, des attractions touristiques. Il serait intéressant qu’il puisse s’intéresser à votre hôtel justement parce que c’est un lieu stratégiquement intéressant pour l’accès auxdites attractions.

4. Exploiter les codes des internautes

C’est l’une des règles d’or du brand content. En règle générale, le produit ou le service que vous proposez s’adresse à une cible avec un profil clair et bien renseigné. Tous les contenus que vous produisez doivent être adaptés à votre cible dans les moindres détails :

  • le choix du sujet (lifestyle, mode, beauté, santé, sport, etc.) ;
  • le registre de langue utilisé (soutenu, courant, familier) ;
  • les canaux de diffusion utilisés (blog, Facebook, Instagram, YouTube, Twitter, e-mail, etc.).

C’est le minimum si vous voulez intéresser et rentabiliser votre trafic.

5. Respecter le parcours du lecteur

Le premier contact que vous avez avec le lecteur démarre par la recherche de l’information. Ce premier contact correspond généralement à la phase de prise de conscience où l’internaute trouve des réponses à son problème. A ce niveau, votre contenu doit être plus neutre.

S’ensuit la phase de considération. Elle intervient une fois que votre lecteur s’est satisfait de l’information que vous lui avez apportée. Ce qui permet d’établir une relation de confiance avec lui au point où il vous considère comme potentiellement capable de l’aider à atteindre son objectif à savoir : acheter un produit ou demander un service. C’est à ce niveau qu’il vous faut user de la suggestion.

La dernière phase, celle de la prise de décision, est celle où le lecteur est convaincu d’avoir trouvé le bon prestataire et où il se décide à recourir à vous. Le ton devient alors purement commercial.

6. Bien organiser votre stratégie brand content

Toutes les clés susmentionnées ne serviront à rien si vous n’êtes pas en mesure de rentabiliser votre trafic. En effet, autant il y a des internautes qui passeront à la phase de la prise de décision dès leur première visite, autant il y en a qui mettront davantage de temps.

C’est pourquoi vous devez entretenir cette relation privilégiée en ayant une stratégie brand content très élaborée. Elle doit intégrer un planning de publication strict qui s’adapte à vos contraintes de disponibilité. Il serait dommage d’habituer vos internautes à un rituel de publication que vous n’arrivez pas à respecter. C’est bien la meilleure façon de ne jamais passer la phase de considération.

En somme, l’inbound marketing est une stratégie de marketing digital à fort retour sur investissement, à condition qu’elle soit déployée dans les règles.

 

 

Vendredi 10 Mai 2019 La Rédaction