Rubrique Technologie

5 bonnes pratiques pour sécuriser les informations d’une petite entreprise

5 bonnes pratiques pour sécuriser les informations d’une petite entreprise

Etre une petite entreprise ne protège pas du risque de perte de données. Les grandes sociétés n'ont pas l'apanage de ces dangers. Un piratage, un vol de données ou un dérèglement technique, peut très vite vous faire perdre vos données. Heureusement, il existe des pratiques très simples et peu coûteuses pour sécuriser vos informations.

L’information est devenue une donnée très importante dans nos entreprises actuelles, même la plus petite. Il importe donc de la sécuriser afin d’assurer le bon fonctionnement de votre structure, et heureusement, cela est assez aisé. Voici quelques astuces pour y parvenir.

1. Stockez vos données sur le cloud

Cela est l’une des meilleures manières de sauvegarder vos données, surtout contre les problèmes d’ordre technique, car les pirates ne sont pas le seul danger qui vous menace. Vous pourrez donc vous abonner à un service du cloud où vous sauvegarderez vos données. Vous mettrez ces données à jour au fur et à mesure que d’autres s’ajouteront. Cette sauvegarde vous permettra de les retrouver même en cas de problème avec vos ordinateurs ou d’y avoir accès à distance. Cependant, il est recommandé de ne pas sauvegarder vos données sensibles sur le cloud, car même là, le danger de piratage n’est pas nul. Pour vos données sensibles, la meilleure solution est une sécurisation.

2. Sachez quelles sont vos données sensibles

La première étape vers la sécurisation est de savoir ce qu’il y a à sécuriser. Les données ici concernées sont celles privées relatives par exemple à la vie privée des individus ou à leurs finances. Répertoriez donc les endroits où se trouvent ces différentes données dans votre entreprise et regroupez-les. Ensuite, attribuez la responsabilité de leur surveillance et de leur protection à un de vos employés en qui vous avez confiance ou alors chargez-vous en vous-même. Dans tous les cas, il est primordial de répertorier ces données sensibles ainsi que leur situation et les personnes qui en sont responsables afin de pouvoir contrôler au besoin leur situation.

3. Séparez les données sensibles des autres

Vous ne pouvez pas installer un système de sécurité pour toutes vos données. C’est pourquoi, il vous faut non seulement connaitre les données sensibles et savoir où elles se situent, mais également les séparer des données ordinaires, qui peuvent être sécurisées sur le cloud. Ensuite, vous pourrez prendre vos précautions.

4. Prenez vos précautions

Ce qui est généralement conseillé pour protéger vos données sensibles est de mettre en place un pare-feu de sécurité efficace. Veillez à ce qu’il soit bien configuré en le confiant à un professionnel. Si vous n’avez pas une telle compétence en interne, n’hésitez pas à aller la chercher. Une fois que vous avez mis en place votre pare-feu, limitez l’accès à vos données sensibles au strict minimum. Veillez également à ce que les données d’authentification et d’accès soient personnelles, et qu’elles ne soient connues que de leurs propriétaires afin d’éviter les fuites.

5. Sensibilisez vos employés sur l’importance de la sécurisation de vos données

Bien souvent, ce ne sont pas les systèmes de protection que vous mettez en place qui sont à la base de vos pertes de données, mais les personnes qui les utilisent. Il est donc primordial d’informer et de sensibiliser votre personnel sur la meilleure manière de traiter, de manipuler et de protéger les informations sensibles auxquelles vous avez accès. Pour cela, il faut qu’il maitrise non seulement les différents outils que vous aurez mis en place pour la sécurisation des données, mais qu’ils comprennent également pourquoi il est si important d’éviter à tout prix une altération de ces dernières.

Mercredi 4 Février 2015 La Rédaction