Mercredi 12 Décembre 2018

Rubrique Economie

2017 offre de belles perspectives économiques aux Etats-Unis selon les experts

2017 offre de belles perspectives économiques aux Etats-Unis selon les experts

Si la fin de l’année 2016 sonne sur une note plutôt favorable pour les USA avec un gain de la bourse et une remontée du dollar resté en dessous de l’euro, selon les experts économiques, 2017 sera bien meilleur. Des prédictions qui prennent racine dans plusieurs faits, dont l’élection de Donald Trump.

Les facteurs favorables

La montée du dollar semble être l’un des facteurs sur lesquels les spécialistes basent leurs analyses. En effet, il est attendu que le dollar en arrive même à égaler l’euro au cours de l’année 2017. Durant 2016, le dollar avait déjà recouvert 4% de sa valeur d’antan. Et la tendance n’a pas encore changé au début de cette année. De plus, du côté de la bourse de New York, c’est la même tendance. Du coup, selon les spécialistes et les analystes des questions économiques, les bénéfices des différentes entreprises qui sont actives sur le territoire américain devraient faire un bon de 8%. En 2016, le PIB des USA avait connu une augmentation de 1,5%. Avec les nouvelles perspectives, il est attendu que ce PIB connaisse une avancée de 2,3% pour le compte de l’année 2017. Selon les analystes, c’est surtout la politique économique du nouveau gouvernement qui sera à la base de cette augmentation. En effet, le gouvernement de Donald Trump prévoit d’augmenter le niveau des dépenses pour ce qui concerne les infrastructures et prévoit aussi de faire baisser les impôts.

Il faudra quand même faire attention…

Tout ceci semble assez beau, sinon même trop beau. En fait, selon les mêmes spécialistes, il existe un minimum sans lequel rien de tout ceci ne sera réalisable. La hausse du rendement des obligations d’Etat implique forcément un plan de redressement des bénéfices des entreprises. De même, il est important de faire remarquer que les spécialistes attirent l’attention sur le domaine des emprunts d’Etat. La méfiance reste le mot d’ordre dans ce secteur. Ici, ce sont les obligations américaines et l’or qui se sont désavantagées au profit des actions et du dollar. Trois hausses sont attendues en 2017. Pour ce qui concerne l’or, même si les opportunités sont de plus en plus nombreuses, ses ventes ne génèrent plus assez d’intérêts comme c’était le cas il y a longtemps maintenant. Courant 2017, UBS prévoit que le coût de l’or avoisinera les 1350 dollars l’once à partir du second trimestre.

Vendredi 10 Février 2017 La Rédaction