Rubrique Management

10 astuces pour réussir votre campagne d’e-mailing

10 astuces pour réussir votre campagne d’e-mailing

Faire parvenir la bonne information à la bonne personne et au bon moment, telle est le fondement d’une campagne d’e-mailing. Quand elle est réussie, elle peut concourir à une nette augmentation du chiffre d’affaires d’une entreprise. Voici 10 astuces qui devraient vous aider à atteindre cet objectif.

Définir clairement l’objectif de la campagne

Si l’objectif de votre campagne d’e-mailing est connu, il est indispensable que le message à envoyer à la clientèle diffère légèrement selon leur personnalité. En d’autres termes, si le but est de pousser à l’achat, le contenu de votre mail ne sera pas le même d’un sexagénaire à un étudiant ; songez à personnaliser le message. Ainsi, qu’il soit question d’informer, d’augmenter le nombre d’inscrits ou de vendre, il faut penser à faire en sorte que le récepteur se sente pris en compte par le contenu du courriel.

Savoir gérer sa base de données client

Lorsqu’on est propriétaire d’une entreprise avec les clients qui se comptent par centaines, il peut être un peu difficile d’établir des profils différents pour chacun d’eux. Pour y parvenir, il faut pouvoir mettre en place un système efficace pour assurer une gestion efficiente de votre base de données. Il est ici question d’une segmentation intelligente de la base de données en fonction des profils acheteur.

Bien penser l’objet du mail

En matière de campagne d’e-mailing, l’objet du courriel ne ressemble pas à celui de nos courriels classiques. Il faut, dans ce cas, faire en sorte de lui donner un caractère incitatif. En le lisant, le prospect ou le client auquel il est adressé doit se sentir interpellé et ouvrir le courriel en conséquence.

Soigner le contenu

Écrire de longs discours ? Bien sûr que non. Il faut rester succinct, aller à l’essentiel pour ne pas ennuyer le client. Et puisque nous parlons d’ennui, insérer un peu d’humour ne peut que faire du bien. Il faut, par contre, veiller à ne pas trop en faire, car là n’est pas le but. En outre, il faut ajouter au texte des images en guise d’illustration.

Adapter les mails aux destinataires

C’est la conséquence même de la segmentation de votre base de données. En effet, il est prouvé que lorsque dans une campagne d’e-mailing, les courriels envoyés sont orientés sur le profil des récepteurs, ceux-ci les ouvrent dans la plupart des cas et répondent favorablement à votre appel à l’action.

Mettre un accent sur le côté informatif

Il ne s’agit pas de remplir le mail à envoyer avec une pile d’informations communes et faciles à retrouver ailleurs. Vous devez vous poser une seule bonne question : « qu’est-ce que vous apportez de nouveau à votre interlocuteur ? ». Quoiqu’on en dise, ce sont les nouveautés qui intéressent, donc ce sont elles qui font vendre. Il ne faut pas oublier de respecter la segmentation à ce niveau également. Vous ne devez apporter que les informations qui peuvent intéresser le profil client auquel le mail est adressé.

Insérer un appel à l’action

Votre campagne d’e-mailing serait tout à fait inefficace si elle n’inclut pas un appel à l’action. Pour faire simple, l’appel à l’action est une astuce qui consiste à insérer dans le mail un lien ou un bouton sur lequel on invite le client à cliquer pour découvrir ce qu’on a de plus à lui proposer.

Savoir présenter des offres

Dans une campagne d’e-mailing, essayez d’insérer dans les courriels des offres qui puissent inciter le client à poser l’action à laquelle vous vous attendez. Par exemple, il est possible d’inclure une offre de dernière minute pour susciter une réaction de sa part.

Choisir le bon moment pour envoyer le mail

Cet aspect de votre campagne est vraiment crucial, car il détermine le traitement que le destinataire réservera à votre message. Le bon moment, ce n’est pas juste l’heure, c’est aussi le jour. Gardez bien en tête que vous n’allez pas envoyer tous les messages le même jour. Ce qui est conseillé, c’est le mardi (un jour après le début de la semaine) et le jeudi (un jour avant la fin de la semaine). Mais si vous connaissez les habitudes de votre clientèle, c’est encore mieux.

Garder un œil sur les statistiques

Cela devrait vous permettre de savoir si les actions que vous menez portent leurs fruits. En outre, vous devriez être à même de corriger les erreurs commises dans la mise en œuvre de votre campagne d’e-mailing et ainsi les capitaliser pour de nouvelles expériences.

Jeudi 13 Juillet 2017 La Rédaction