Dimanche 21 Janvier 2018
Rubrique Entreprises

Troisième année consécutive de perte pour la Deutsche Bank

Troisième année consécutive de perte pour la Deutsche Bank
Le président du directoire de la Deutsche Bank avait pourtant annoncé des résultats qui, aujourd’hui, se trouvent aux antipodes de la réalité. Pour la troisième fois consécutive, la banque allemande vient d’accuser des pertes et selon toutes vraisemblances, l’année 2018 risque fort bien d’en souffrir aussi.

5,16% de perte en bourse

L’annonce faite vendredi 5 janvier a immédiatement eu des répercussions sur la valeur de la Deutsche Bank en bourse. En effet, elle a essuyé une perte de 5,16% à la bourse de Francfort. Une nouvelle qui n’est pas vraiment du goût des investisseurs qui espéraient un redressement des conditions fiscales de l’institution. Avec cette chute, la Deutsche Bank enregistre la plus forte baisse de l’indice Stoxx 600 sur ces derniers mois.

« Le redressement de la banque prendra du temps et sera douloureux », avait fait savoir John Cryan, président du directoire de la banque. Mais il ne le pensait pas à ce point dans la mesure où au cours du mois de juillet 2017, il avait laissé entendre que l’année 2017 se terminerait par un retour au bénéfice de la banque. Mais l’année s’est terminée par une déception des investisseurs, quand bien même cette nouvelle perte aurait des explications.

Les raisons de cette nouvelle perte

« Les conditions de trading du quatrième trimestre 2017 se sont caractérisées par une faible volatilité des marchés financiers et un niveau d‘activité faible de la clientèle dans des segments clés », ont expliqué les responsables de la banque au sujet de cette nouvelle perte. En outre, selon eux, la faiblesse de l’activité de la clientèle a eu comme conséquence une perte de 1,25 milliard d’euros. 
 
La Deutsche Bank s’active cependant pour essayer de tenir la barque. Elle a déjà fait savoir qu’elle envisageait une refonte avec la Postbank. Celle-ci intégrera la banque allemande avec son propre segment de banque et de détail. La Deutsche Bank envisage également une mise en vente de son pôle gestion d’actifs. Autant de mesures qui devraient, dans les jours à venir, consolider les bases de la banque et apporter de nouvelles ressources financières.

Trois années dans le rouge

C’est en 2015 que l’actuel président directoire de la banque a été nommé avec comme mission de mener la Deutsche Bank à de meilleures conditions fiscales. A la fin de l’année 2015, les pertes de la banque allemande étaient de 6,8 milliards d’euros. En 2016, elles furent de 1,4 milliard d’euros.

A moins que la refonte et les ventes d’actifs annoncées soient effectives, il se pourrait qu’une aide en provenance du gouvernement soit nécessaire pour permettre à la plus grande banque allemande de se remettre sur ses pieds.

Visiteur
  Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire.