Lundi 15 Octobre 2018
Rubrique Management

Réussir votre prise de poste en six points

Réussir votre prise de poste en six points
Vous êtes enfin parvenu à vos fins en décrochant cet emploi ou en obtenant cette promotion tant désirée. Vous exultez de joie, mais à ce sentiment d’euphorie se mêle une angoisse de plus en plus pesante : celle de la prise de poste. Comment prendre fonction haut la main ? Comment éviter les écueils et faire bonne impression à la hiérarchie ainsi qu’aux collègues dès le départ ? Voici nos conseils.

1. Recueillir toutes les informations utiles sur l’entreprise

Vous le savez peut-être déjà, mais un petit rappel est de mise. Avant d’entrer en fonction, vous devez vous informer sur l’entreprise que vous êtes sur le point d’intégrer, sinon actualiser les informations que vous avez recueillies à son propos : son histoire, ses effectifs, les membres de l’équipe dirigeante, l’organigramme, etc. Internet est aujourd’hui l’allié indispensable pour tout savoir. Surfez donc sur la toile à la recherche de ces précisions pour éviter de poser des questions dont vous êtes censé connaître les réponses et pour afficher toute votre conscience professionnelle.

2. Prendre le temps de découvrir la vie de l’entreprise

À votre entrée dans l’entreprise, vous devez prendre le temps de comprendre son fonctionnement, son organisation, de connaître ses codes (vêtements, horaires), les personnes clés, etc. Notez les rôles et les missions qui incombent à chacun ainsi que les spécificités de ce nouveau cadre de travail. Ces éléments permettront une intégration tout en douceur. Il ne faut pas hésiter à communiquer avec vos nouveaux collègues, quel que soit leur échelon, pour en apprendre un peu plus sur la structure, sans empiéter sur leur temps de travail et vous perdre dans les détails. Consacrez 2 à 3 semaines à cette phase d’observation au bout de laquelle vous aurez une meilleure vue générale de l’entreprise et de ses enjeux réels.

3. Se présenter

Que vous soyez timide ou pas, il est primordial que vous vous présentiez à vos collaborateurs. Faites-le le plus simplement du monde en allant à leur rencontre et en faisant un exposé sommaire de vous-même. Surtout, retenez tous les noms et prénoms ainsi que la fonction de chacun. Vous pouvez par exemple partager des déjeuners avec des collègues ou les inviter à prendre un café à la pause pour faire plus amplement connaissance. Abordez-les sous votre meilleur jour, avec sourire, franchise et tout le respect nécessaire car l’image que vous donnerez à ce moment précis restera longtemps inscrite dans leur mémoire. Si vous êtes un nouveau manager, vous pouvez convoquer une petite réunion au cours de laquelle vous délivrerez un petit discours de présentation que vous aurez soigneusement préparé.

4. Saisir l’essentiel de ce qui est attendu de vous

Les premières semaines de votre prise de poste seront très certainement difficiles sinon très éprouvantes. Il vous faudra intégrer en un rien de temps des méthodes de travail différentes, de nouveaux outils et une multitude de consignes. D’une façon générale, il faut que vous ayez une vision claire de vos objectifs. Vous pouvez solliciter auprès de votre supérieur hiérarchique un entretien pour une mise au point qui vous permettra de connaître précisément ses attentes vis-à-vis de vous et de définir de façon claire vos priorités. Tout vous sera dès lors plus facile et vous évoluerez l’esprit serein.

5. Monter rapidement son équipe

Il est vital de vite s’entourer d’une équipe sur qui vous pouvez compter. Cette étape implique le fait que vous deviez réunir des personnes disposant de qualités et de ressources avérées. Il n’est pas question de prendre le rôle du liquidateur car cela conduira inévitablement à des perturbations. Si vous héritez donc d’une équipe, avant de procéder à un quelconque changement, vous devez évaluer chaque membre en fonction de ses aptitudes, de son degré de motivation et de la manière dont il interagit avec les autres. Si vous constituez une nouvelle équipe, vous devez faire en sorte de mettre les bonnes personnes aux bons postes en étudiant à la loupe le profil de chacun. C’est là le gage d’une réussite certaine et d’une solide fondation pour la suite des activités. Gardez cependant à l’esprit que la nouvelle équipe peut ne pas être immédiatement parfaite et qu’il vous faudra apporter des corrections ou faire des réorientations plus tard.

6. Être très vite opérationnel

Votre supérieur espère de vous que vous vous mettiez très tôt en action avec des résultats probants. Au bout de 15 jours donc, vous devez être pleinement opérationnel. Focalisez-vous sur l’objectif majeur qui est d’avoir de significatifs impacts grâce à des actions symboliques. Si vous êtes manager, vous pouvez vous concentrer sur des problèmes simples comme des doublons de poste, un organigramme complexe, des services à regrouper, etc. Nous vous recommandons d’établir au départ une stratégie provisoire qui vous permettra d’atteindre vos objectifs immédiats, par exemple mettre en place des équipes qui s’occuperont de problématiques précises. N’en faites pas non plus trop car cela pourrait jouer en votre défaveur.

Visiteur
  Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire.