Lundi 29 Mai 2017
Rubrique Entreprises

Le groupe automobile PSA s'expatrie bientôt au Kenya

Le groupe automobile PSA s'expatrie bientôt au Kenya
Le constructeur français Peugeot n’a pas du tout l’intention de se faire dominer en Afrique où il est déjà soumis à la rude concurrence des allemands, et dans certaines contrées des américains. D’ici à Juin 2017, PSA, un des groupes qui montent les véhicules de la marque ira s’installer au Kenya.

Plusieurs accords en vue

Dans le cadre de cette installation qui sera effective dans quelques mois, il a été annoncé que Urysia, une société d’importation de véhicules de la marque Peugeot au Kenya a signé le samedi 04 février un contrat avec PSA, la société d’assemblage de la marque française. Urysia aurait surement été choisie en raison de ses années d’expertise et de sa fidélité à la marque française. Elle opère dans ce secteur depuis 2010. Pour commencer, PSA a l’intention de se lancer dans le montage de la série 508 de ses véhicules avec comme objectif, 1000 sorties chaque année. Ensuite, elle passera à la Peugeot 3008. Il est clair que pour un grand constructeur comme Peugeot, se contenter de 1000 exemplaires par an est insuffisant. Mais la marque ne compte pas inonder inutilement le marché. Cette insertion sur le marché kenyan relève plus d’une stratégie, qui aboutira à long terme à la fabrication complète de véhicules sur place. Actuellement, les monteurs doivent se contenter d’importer les pièces. « Cette implantation au Kenya s'inscrit dans la stratégie à long terme du groupe visant à accroître ses ventes en Afrique et au Moyen-Orient avec l'ambition d'y vendre un million de véhicules en 2025 », a expliqué Jean-Christophe Quémard, directeur de Peugeot pour la zone Moyen-Orient Afrique. En effet, on constate que Peugeot ne roule plus très bien en Chine. Et en face de ce qui risque de se transformer dans un futur proche en un repli stratégique, il vaut mieux anticiper et consolider les marchés que l’on maitrise encore. Ainsi, en dehors du Nigeria, de la Tunisie, du Maroc, de l’Ethiopie et de quelques autres pays Africains à forte croissance où la marque n’a pas encore réussi à véritablement imprimer ses marques, le marché francophone de l’Afrique lui est acquis dans sa grande majorité. L’objectif serait donc de s’étendre en dehors de cette zone de confort.

Même dynamique vers l’Inde

L’Afrique ne semble pas être la seule cible de la marque française. Elle a aussi l’Inde dans son viseur. Par contre ici, il s’agit plus d’un retour sur un marché que la marque avait quitté il y a un moment. Il y a peu, les dirigeants de Peugeot ont fait savoir qu’ils nourrissent le désir de revenir conquérir cette zone. Mais les choses ne seront pas pour autant faciles. Il ne suffira pas d’un simple contrat pour que Peugeot roule à nouveau en Inde. L’accord aurait déjà été signé, et il entre dans le cadre de cette stratégie qui, sûrement, à long terme paiera.

Visiteur
  Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire.