Lundi 18 Décembre 2017
Rubrique Economie

Japon: Hausse du niveau de la production industrielle à la fin du 2ème trimestre

Japon: Hausse du niveau de la production industrielle à la fin du 2ème trimestre
Ce sont les secteurs de l’automobile et du chimique qui sont à la base de cette avancée. Des chiffres qui, selon les analystes, laissent entrevoir une dynamique similaire sur les prochains mois. Toute chose qui contraste avec le recul qui fut observé au cours du mois de mai dernier.

Une progression de 1,6 %

Au cours du mois de mai, la production industrielle du japon avait connu une importante baisse, à hauteur de 3,6%. Mais le mois suivant, c'est-à-dire en juin, cette même production a connu une progression de 1,6 %. Un gain qui serait le fruit de la demande intérieure sans cesse croissante, si l’on se fie aux explications de Norio Miyagawa, un des économistes de Mizuho Securities. « De manière générale, on a une tendance saine grâce à la demande intérieure et à la demande des marchés émergents », explique-t-il. 
 
Des chiffres qui nourrissent l’optimisme, puisqu’il est attendu pour les mois à venir que le niveau de la demande augmente. « On peut dire sans risque que l’économie a poursuivi son expansion en avril-juin et que les prévisions laissent entrevoir une poursuite de la croissance de la production », renchérit Norio Miyagawa. Même son de cloche du côté de ceux qui ont été interrogés. Les prévisions donnent une progression industrielle de l’ordre de 0,8 % pour le mois de juillet, puis de 3,6 % pour le mois d’août.

Les secteurs porteurs de cette progression

Cette progression des chiffres du domaine industriel est aussi accompagnée par une forte consommation des ménages. Il faut noter à ce propos que le Japon a enregistré sa plus forte consommation en deux ans. Ainsi, d’avril à juin, la production industrielle a connu une flambée de 1,9%. Du côté des transports, on note un regain de 4,2% alors qu'un mois plus tôt, le secteur connaissait une chute de 13%. 
 
Dans le domaine de la production chimique, la hausse est de 3,4%, après une baisse de 2,2% au cours du mois de mai. Tous ces chiffres augurent d’un futur immédiat faste pour les industries japonaises. Il convient de souligner à ce propos que les stocks sont en recul de 2,2%. Puisque le PIB et la production industrielle nipponne semble fortement dépendre l’un de l’autre, cette réalité relève aussi des arguments qui confortent les analystes dans leur optimisme. Quand aux réels chiffres du PIB, ils seront rendus publics ce mois-ci.
Visiteur
  Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire.