Vendredi 21 Septembre 2018
Rubrique Entreprises

Introduction en bourse en vue pour le Chinois Nio

Introduction en bourse en vue pour le Chinois Nio
Le fabricant chinois de voitures électroniques, Nio, a pour projet de s’introduire très prochainement en bourse à New York. Dans cette optique, il a mandaté huit banques parmi lesquelles JP Morgan et la Deutsche Bank. Cette IPO devrait lui offrir la possibilité de lever jusqu’à deux milliards de dollars selon certaines rumeurs.

L’IPO de Nio est attendue pour le second semestre de 2018

Selon une source proche du dossier, si Nio compte effectuer une introduction en bourse, c’est parce qu’il est en quête de capitaux qui lui permettront de financer son développement dans des secteurs tels que la conduite autonome et les batteries. Et pour atteindre cet objectif, la firme fondée en 2014 par William Li, un entrepreneur chinois, a mandaté au total 8 différentes banques notamment Bank of America Merrill Lynch, Credit Suisse, Citigroup, Deutsche Bank, JPMorgan, Morgan Stanley, Goldman Sachs et UBS.

L’introduction en bourse de Nio est prévue pour le second semestre de cette année et l’entreprise, autrefois connue sous l’appellation Nextev, a pour ambition de parvenir à lever une somme située entre un et deux milliards de dollars à cette occasion. Si le constructeur chinois d’automobiles électriques y arrive, cela ferait de son opération d’introduction en bourse, la deuxième plus importante d’une société chinoise à New York. Elle emboîtera le ainsi pas au Groupe Alibaba qui était parvenu à engranger 25 milliards de dollars en 2014.

Par ailleurs, Nio compte se tailler une place de choix auprès du constructeur américain Tesla sur le plan mondial en tant que constructeur de voitures électriques. Pour cela, il lui suffira de tirer profit du fait que ce secteur soit très porteur et assez stable en Chine.

Les voitures électriques, un secteur qui se porte bien en Chine

En dépit du fait que le marché automobile dans son ensemble ait connu une forte régression en 2017, les ventes de voitures électriques – dites à énergie nouvelle – ont affiché de belles performances. Et dans ce contexte, le Chinois Nio ne devrait pas avoir beaucoup de mal à devenir l’un des plus grands constructeurs de voitures électriques au monde.

Au cours du mois de février dernier, l’Association des constructeurs automobiles chinois a déclaré qu’elle prévoit une hausse de 40% des ventes de voitures électriques en 2018 sur le premier marché au monde à plus d’un million d’unités. Cette croissance est rendue possible entre autres grâce à des incitations fiscales que le gouvernement a pris la décision de prolonger jusqu’à la fin de l’année 2020. Et c’est justement au cours de cette même année que Nio projette de mettre en vente une voiture autonome électrique sur le territoire américain.

Visiteur
  Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire.