Vendredi 20 Octobre 2017
Rubrique Entreprises

Deuxième trimestre sombre chez le géant de la vente en ligne Amazon

Deuxième trimestre sombre chez le géant de la vente en ligne Amazon
Reconnu pour ses investissements dans des secteurs nouveaux, voir novateurs au détriment de ses bénéfices, Amazon vient de publier des chiffres qui reflètent pour le moins sa politique. Des bénéfices en baisse de 77% sur le deuxième trimestre.

Un titre toujours en hausse

Il convient de souligner avant tout qu’il ne s’agit que des bénéfices, car le titre d’Amazon ne souffre aucune baisse. Bien au contraire, il est en hausse, du moins jusqu’à la clôture de la bourse jeudi dernier. Même si au final on note une baisse de 3% de ce titre, sur le cours de l’année il a connu une hausse de 39,5%, contre 10% en ce qui concerne l’indice S&P 500 sur la même période. Toute chose qui concorde avec la nouvelle que le magazine Forbes a laissé entendre au sujet du DG de la société. En effet, Jeff Bezos a pris la place de Bill Gates dans le classement des personnes les plus riches au monde, même si cela n’a duré que 24 heures.

Sur le trimestre qui a pris fin en juin, la société de vente en ligne a réalisé un bénéfice net de 197 millions de dollars, ce qui lui a permis de générer un bénéfice par action de 0,40 dollar. Mais en comparaison de ce que furent les mêmes chiffres sur la même période l’an dernier, Amazon est en recul. Le bénéfice était de 857 millions de dollars pour un bénéfice par action de 1,78 dollar.

Des investissements qui expliqueraient la baisse du niveau des bénéfices

Selon ce qu’en dit la société elle-même, cette baisse de bénéfice s’expliquerait par le fait qu'elle ait pris la décision d’investir des millions de dollars dans plusieurs domaines. On fait à ce propos remarquer qu’Amazon est sur le point de racheter la chaîne de magasins bio indienne Whole Foods Market pour une somme de 13,7 milliards de dollars. Ce qui devrait permettre à la société non seulement de se diversifier, mais aussi de se positionner comme le principal concurrent du numéro 1 indien de la distribution d’aliments en ligne, Flipkart.

En outre, au cours de ce deuxième trimestre, ce sont les coûts des opérations d’Amazon qui ont aussi connu une envolée de 28,2%, soit 37,33 milliards de dollars. Pour ce qui concerne les bénéfices opérationnels, ils sont compris entre +300 millions et -400 millions de dollars, bien en dessous des 931 millions de dollars que prévoyait FactSet StreetAccount.

Visiteur
  Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire.