Lundi 15 Octobre 2018
Rubrique Management

Comment s’imposer en tant que femmes managers ?

Comment s’imposer en tant que femmes managers ?
Manager une équipe cache bien des complications, surtout quand on est une femme et que plus de la moitié de l’effectif est composée d’hommes. Dans l’univers impitoyable du travail, les diplômes et les compétences ne suffisent pas toujours pour se faire accepter et respecter lorsqu’on est femme manager. Cela requiert beaucoup de tact, d’investissement personnel et de patience. Il faut parvenir à s’imposer parmi ses collaborateurs et à gagner leur entière confiance tout en prouvant à ses supérieurs que l’on a bien l’étoffe pour occuper ce poste. Mais comment y arriver concrètement ? Découvrez dans cet article quelques clés pour y parvenir.

Admettre sa propre légitimité

Pour une femme à un poste de direction, la première difficulté à surmonter est d’affirmer sa propre légitimité. Elle doit avant tout se sentir à sa place, être sûre de ses compétentes et de son efficacité pour exprimer son plein potentiel et intégrer plus facilement la culture de l’entreprise. C’est dans les premiers jours de prise de fonction que tout se joue car les collaborateurs ne l’ont pas encore cernée, son image n’est donc pas encore faite. Une personne qui a des doutes sur ses capacités à diriger, qui plus est une femme, perd inévitablement des points auprès de ses collaborateurs. Il faut alors être soi-même convaincue de son autorité pour réussir à l’imposer. Vos collaborateurs se feront ainsi dès le départ une image positive de vous qu’il sera difficile de changer.

S’adapter à l’environnement

Lorsque l’environnement de travail est plein de codes chargés de testostérone, les femmes doivent s’imposer tout en respectant les usages. Si par exemple, au sein de l’entreprise le langage utilisé pour gérer les commerciaux est cavalier, la femme manager doit user de ce même langage pour se faire entendre. Il ne faut donc pas nécessairement chercher à imprimer son style. Cependant, il faut éviter de se retrouver à singer le tempérament des hommes, c’est-à-dire à sur-jouer leur côté viril en se montrant beaucoup moins flexible qu’eux, au risque d’engendrer une contre-production.

Constamment affirmer ses compétences techniques

Les préjugés ont la peau dure si bien que les femmes continuent à les subir malgré elles. Beaucoup estiment toujours qu’une femme n’est pas en mesure de commander des hommes, qu’elle n’est pas capable de diriger convenablement et que sa place est au foyer ou dans des bureaux de secrétaire. Pour cette catégorie de personnes, une femme à un poste de responsabilités, ce n’est pas respecté la logique, c’est à la limite une violation de la règle sociale. Les femmes managers doivent donc prouver en permanence (deux fois plus que les hommes) auprès des collaborateurs et des pairs qu’elles disposent de compétences techniques et managériales irréprochables. Il faut là clamer haut et fort ses aptitudes et savoir aborder les problématiques techniques avec tout le professionnalisme exigé pour une meilleure intégration.

Ne jamais abuser des armes de séduction

Il est un fait que les femmes ont un atout de taille pour s’imposer subtilement : la séduction. Dans le monde du travail, elles disposent ainsi d’arguments solides pour parvenir à leurs fins. Une attitude délicate ou un léger sourire peuvent, en effet, débloquer des situations relativement tendues ou faire accepter une décision difficile. Évitez cependant d’en abuser parce que cela pourrait provoquer une pléthore de fantasmes et conduire à la remise en cause de votre légitimité aussi bien technique que professionnelle. Partant du constat que les relations entre personnes de sexe différent sont souvent équivoques, le mieux est de ne pas laisser place à l’ambiguïté, en évitant autant que possible toute familiarité et de procéder à un arbitrage rigoureux et juste.

Ignorer les remarques sexistes

Même s’il est moins flagrant aujourd’hui, les racines du sexisme ordinaire sont toujours profondes. Au sein de l’entreprise, même en tant que responsables, les femmes ne sont pas épargnées des remarques et des insinuations sexistes qui traduisent le sentiment de supériorité que les hommes éprouvent. L’ironie est que ces observations proviennent parfois des femmes elles-mêmes. La démarche à suivre dans ce genre de situation est de ne pas réagir, de rester concentrée sur le travail et de continuer à exiger des membres de son équipe le même niveau d’engagement. En procédant de la sorte, vous parviendrez à gagner la confiance de tous.

Changer les standards

Les préjugés à l’égard des femmes se poursuivent parce qu’ils sont entretenus par le système. Elles doivent de ce fait œuvrer pour le changement des codes préétablis. Aujourd’hui, bon nombre de femmes managers trouvent des moyens de contourner ces normes qui les pénalisent. Pour changer les règles, ne fixez par exemple aucune réunion après 18 heures afin de permettre à vos collaborateurs de mieux s’occuper de leurs enfants. Vous pouvez également modifier le mode de recrutement au sein de l’entreprise ou les processus de promotion interne pour réduire les inégalités.

Visiteur
  Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire.