Vendredi 20 Octobre 2017
Rubrique Economie

Chine : le secteur manufacturier connaît un ralentissement

Chine : le secteur manufacturier connaît un ralentissement
Alors que les derniers chiffres publiés à propos de son économie affichaient un regain, la Chine vient de connaître une baisse de forme. Celle-ci correspond à ce qu’avaient prédit les analystes qui voyaient venir cette chute, notamment liée aux mesures restrictives prises dans le secteur de l’immobilier. Mais pour l’heure, c’est surtout le secteur manufacturier qui, au cours du mois de juillet, a connu cette perte de vitesse.

Un indice PMI en baisse

Selon les économistes qui ont été interrogés par Reuters, l’indice de PMI attendu était de 51,6 pour le mois de juillet. Seulement, il s’est avéré que ces prévisions ont souffert d’une légère baisse. En effet, cet indice stagne actuellement à 51,4. Il faut rappeler qu’au cours du mois de juin, l’indice PMI chinois était de 51,7. C’est donc une baisse de 0,3 qui a été enregistrée en juillet.
 
Mais il y a eu beaucoup plus de peur que de mal, selon les mêmes analyses puisque que les chiffres sont dans la moyenne des 50 qui sépare la croissance et la contraction au cours de chaque mois. Si quelques mesures prises dans le secteur de l’immobilier peuvent expliquer la baisse de forme, il en existe d’autres qui sont de nature différente.

Un ralentissement de l’économie prévu

Au cours de la même période de juillet, il a été observé une baisse du rythme dans le domaine des services chinois, même si les chiffres confortent le secteur dans son ensemble. Ici, l’indice de PMI enregistré est de 54,5 pour le mois de juillet alors qu’il était de 54,9 au mois de juin. Une fois de plus, ces chiffres ne sont pas en-dessous de la moyenne des 50.
 
Cependant, les prévisions que les analystes avancent ne sont pas très rassurantes. En effet, le semestre prochain semble annoncer des troubles. Ces secousses s’annoncent surtout sur le marché de l’immobilier. Des restrictions en matière d’octroi de crédits sont en vue, ce qui mènera sûrement à une modération dans le secteur.

Des relations qui ne s’arrangent pas avec les États-Unis

Donald Trump avait fait savoir qu’il comptait bien améliorer la coopération entre Washington et Pékin, surtout au plan économique. Cependant, sur le plan des échanges commerciaux, notamment dans le domaine de la technologie, les États-Unis reprochent à la Chine ce qu’ils définissent comme étant des pratiques déloyales. Selon les termes de la loi chinoise, les entreprises étrangères doivent domicilier leurs données en Chine. Ce qui implique pour ces dernières de lourdes charges financières. Pour cela, les Etats-Unis ont décidé d’adopter des sanctions commerciales contre la Chine, ce qui risque de peser encore plus dans la balance des statistiques.

Visiteur
  Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire.