Jeudi 23 Novembre 2017
Rubrique Entreprises

Baisse de croissance chez Twitter

Baisse de croissance chez Twitter
Twitter voit toujours rouge malgré tout le bleu de son oiseau. Le réseau social a la concurrence en mal, et il vient d’annoncer son plus bas taux de bénéfice jamais enregistré depuis son entrée en bourse.

De plus en plus mal

Snapchat et Instagram mènent la vie dure à Twitter. C’est ce que révèlent les dernières publications des chiffres de la boîte. Pour la première fois depuis son entrée en bourse, son taux de bénéfice est au plus bas, sonnant l’alarme de part et d’autre de la bourse et de l’indice Nasdaq, qui ont pourtant connu une semaine faste. Twitter vient de se séparer malgré lui de 9,88% de sa valeur. C’est une grosse perte quand on considère qu’au même moment le Nasdaq progressait de 0,37%. Pour Michael Pachter, un analyste de chez Wedbush Securities, c’est le concept même de croissance qui a déserté le forum chez Twitter. Selon lui, si Twitter veut s’en sortir, il lui faudra prouver aux annonceurs qu’il est en mesure d’accroître son audience. En d’autres termes, augmenter le nombre de ses utilisateurs. Et c’est à ce niveau que ça coince. Twitter est resté à la traine en la matière, en enregistrant depuis quelques années des abandons et des désactivations de comptes. L’impact s’est donc fait ressentir, puisque les revenus en publicité de Twitter ont chuté de 0,5% et s’estiment actuellement à seulement 638 millions de dollars. Le plus inquiétant dans cette perspective, c’est que les dirigeants de Twitter annoncent qu’il se pourrait bien que cela ne change pas au cours de l’année. Pourtant, l’analyste Michael Pachter a été clair en la matière : « Il (Twitter) doit convaincre les annonceurs qu'il touchera une audience en croissance, sinon il aura du mal à dégager de nouveaux revenus ».

Encore et encore des pertes

167,1 millions de dollars. Il faut compter 23 cents sur chaque action pour en arriver à ce chiffre qui représente la perte nette occasionnée par cette latence de Twitter. Ce chiffre ne couvre que le troisième trimestre de 2016. Et il va grandissant visiblement, car il y a maintenant un an, à la même période, cette perte de bénéfice était de 90,24 millions de dollars.

Des promesses d’amélioration

Notons par ailleurs qu’en raison de l’élection présidentielle américaine, le nombre d’utilisateurs a connu un tout petit boom de 4%. Mais cela est largement insuffisant pour convaincre les annonceurs. « Il faudra du temps pour afficher les résultats que nous voulons tous voir, et nous avançons énergiquement. Le monde entier regarde Twitter », a rassuré le directeur général de Twitter, Jack Dorsey. Ce dernier a aussi confié que la société travaille actuellement sur une intelligence artificielle qui viendra révolutionner la plateforme. Le machine learning, tel est le nom de cette IA attendue pour booster le chiffre d’affaires de Twitter.

Visiteur
  Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire.