Mercredi 20 Septembre 2017
Rubrique Entreprises

Après avoir eu une fin de 2016 avec un CA en hausse, 2017 s'annonce radieux pour Puma

Après avoir eu une fin de 2016 avec un CA en hausse, 2017 s'annonce radieux pour Puma
2016 fut une année de succès pour la marque sportive allemande Puma. Avec un chiffre d’affaires en hausse de 10%, des objectifs atteints et un bénéfice net de 62,4 millions d’euros, Puma a fermement l’intention de continuer sur cette lancée.

Des conditions favorables

Il est certain que quelques deux évènements sportifs qui se sont tenus au cours de cette année ont fortement joué en faveur de Puma. En l’occurrence les Jeux Olympiques qui se sont tenus au Brésil ainsi que l’Euro. L’année 2016 achevée, les chiffres publiés par Puma sont tous en hausse. Au niveau de son chiffre d’affaires, une progression de 10% est à mentionner. Il faut aussi dire que cette augmentation tient compte de la variation des taux de changes. Mais au final, le groupe se retrouve avec un montant de 3,6 milliards d’euros comme frais générés par l’ensemble de ses ventes. « 2016 s'est terminé comme nous l'avions espéré avec des hausses de ventes dans toutes les régions et tous les segments de produits, ainsi que des augmentations significatives des résultats net et opérationnel », tels sont les propos du directeur de la marque, Bjorn Gulden, dont les réflexions ont été publiées dans un communiqué de presse. En outre, on note pour Puma, toujours dans le cadre de ses activités de l’an passé, un bénéfice opérationnel de 33%, soit 128 millions d’euros.

Rester dans la même dynamique

« Nous allons continuer à investir pour devenir la marque sportive la plus rapide du monde », avait aussi commenté le directeur de Puma dans le même communiqué de presse. Le nouvel objectif de la marque serait d’atteindre des chiffres similaires pour 2017. Si 2016 a été couronné de succès en raison des deux évènements sportifs majeurs qui y ont eu lieu, 2017 n’apporte rien de semblable, et on se demande comment Puma compte bien s’y prendre pour ne pas dégringoler de la pente. Selon le plan mis en place pour le compte de ses activité en 2017, Puma a l’intention de faire peser dans la balance la notoriété qu’elle a pu se construire au cours de l’an passé pour fructifier les contrats de vente. De même, Puma veut continuer à étendre ses points de vente tout en se forgeant son image de marque avec comme mascotte dans le monde artistique et musical des stars comme l’américaine Rihanna et le canadien TheWeeknd. Dans le monde des sportifs, Puma équipait déjà un certain Hussein Bolt, et le footballeur français Antoine Griezmann. Selon les perspectives de Puma, son chiffre d’affaires devrait continuer à s’améliorer pour atteindre un bénéfice pré-impôt et intérêts qui devraient osciller entre 170 et 190 millions d’euros. Mais 2017 vient à peine de commencer, il faudra attendre encore quelques mois pour en avoir le cœur net.

Visiteur
  Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire.