Jeudi 23 Novembre 2017
Rubrique Management

7 raisons pour investir sur une startup au Kenya

7 raisons pour investir sur une startup au Kenya
Le Kenya fait partie de ces pays Africains qui se sont lancés dans la course aux startups depuis près de 10 ans. En plus de jouir de plusieurs conditions favorables, notamment une bonne connexion à Internet et une jeunesse dynamique, des ténors du domaine comme Google y apportent leur expertise. Voici 7 raisons pour lesquelles vous devriez songer à investir sur une startup au Kenya.

1- La moitié de la population est connectée

L’une de conditions essentielles à la réussite d’une startup, c’est un accès haut débit à Internet. Le Kenya jouit d’une connexion satisfaisante depuis 2008. Le pays est traversé par des câbles dont l’installation aurait coûté en tout et pour tout environ 100 millions de dollars. Près de la moitié de la population kenyane est donc connectée à Internet. Il apparaît aussi qu’à l’instar de beaucoup de pays d’Afrique, la majeure partie de la population utilise un téléphone mobile. Certaines startups kenyanes ont déjà eu à développer des solutions de paiement qui fonctionnent sur téléphone mobile. Parmi elles, M-Pesa qui connaît un succès presque continental, puisque son expérience a été répercutée dans un autre pays: l’Afrique du Sud.

2- L’une des destinations des investisseurs

L’autre raison pour laquelle le Kenya est un pays où vous pourriez lancer vos startups ou investir sur des startups, c’est que le pays se positionne déjà comme l’une des destinations favorites des investisseurs en Afrique. D’abord, il faut rappeler qu’au cours de ces dernières années, les startups se sont multipliées dans le pays. L’une des plus célèbres est la Silicon Savannah. Un espace d’entreprenariat au sein duquel les startups naissent et sont incubées avant d’éclore. Selon des chiffres publiés par Africa Business Communities, le taux d’investissement dans les startups en Afrique a augmenté de 17 % l’an dernier. Le site précise aussi que l’Afrique du Sud, le Kenya et le Nigéria sont des pays dans lesquels 80,3 % des investissements ont été sécurisés en 2016.

3- "La première plateforme de mise en relation entre entrepreneurs se trouve au Kenya..."

Selon un billet publié par la section Afrique du journal Le Monde, la Silicon Savannah est « la première plateforme de mise en relation entre entrepreneurs et investisseurs Africains ». En effet, s’il faut bien reconnaître que les startups nigérianes sont plus nombreuses, le petit nombre que constituent les startups kenyanes offre un certain niveau de sécurité pour l’investissement. A cela il faut ajouter que les plus gros investissements sur des startups en Afrique ces dernières années n’ont pas eu lieu ailleurs qu’au Kenya. Rien qu’en 2016, ce sont 4,7 millions de dollars que les startups du pays ont pu lever, un chiffre qui dépasse de loin celui de l’Afrique du Sud.

4- Des solutions qui impactent directement la vie des citoyens

L’une des particularités des startups kenyanes, c’est qu’elles sont avant tout tournées vers l’apport de solutions pour l’amélioration du quotidien des citoyens de leur pays. En guise d’illustration, une startup comme Soko Shop a fait le pari de s’intéresser à la mode vestimentaire kenyane. C’est une startup qui a opté pour le e-commerce. Le plu value ici, c’est que les éléments mis sur le marché sont typiquement kenyan, ce qui peut constituer un élément nouveau sur le marché international. Il y a de nombreuses startups de ce type en incubation et qui attendent de trouver un financement au Kenya.

5- Un environnement professionnel

On ne saurait dire que l'univers des startups est naissant au Kenya. Le pays n’est peut-être pas doté des mêmes infrastructures que l’Afrique du sud, mais il n’en demeure pas moins que l’environnement est propice à l’explosion de plusieurs startups. En effet, on notera la multiplicité des incubateurs, comme Nailab qui est en fonction depuis 2012. Il y a également Nairobi Garage qui se présente plus comme un espace de travail pour plusieurs startups, mais qui fait aussi office d’accélérateur. Mais plus important, il y a iHub, le tout premier espace du genre qui a vu le jour en 2010. Il est situé à Ngong Road.

6- Un grand nombre des startups à succès

Il y a également un paramètre important dont il convient de tenir compte pour comprendre pourquoi il faut investir sur une startup au Kenya. De plus en plus de startups sont des succès, sans compter le fait que leur réussite inspire énormément les pays voisins. Il y a par exemple Sendy qui s’est spécialisée dans la livraison avec les motocyclettes (« piki piki »), une opération plutôt réussie pour la startup. Il faut aussi souligner que le domaine de la finance est de plus en plus pris d’assaut avec le succès de Card Planet. Il s’agit d’une startup dont les travaux ont permis aux étudiants de pouvoir se servir de leurs cartes d’étudiants pour faire des achats courants.

7- Des géants sont à Nairobi

Ce sera sûrement la raison ultime, pour comprendre pourquoi le Kenya devrait susciter l’attention des investisseurs. Des géants comme Google et Microsoft ont pris leurs quartiers dans le pays. IBM quant à elle y est depuis 2013 dans le but de trouver des solutions aux difficultés non seulement kenyanes mais aussi africaines.

 

Visiteur
  Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire.